QU'EST-CE QUI NOUS REND UNIQUE ?

Pour mettre en place et pour optimiser les projets informatiques de nos clients, Nous avons créé trois services pour chaque Direction:

1 CONSEIL,
2 EXPERTISE
3 & DÉVELOPPEMENT

Les Experts de MLMCONSEIL vous accompagnent dans la Réalisation, la Maintenance et le Suivi de vos Projets.

PASSEZ NOUS RENDRE VISITE !

DIMANCHE - JEUDI: 08:30 À 17:00

VENDREDI & SAMEDI: FERMÉ

JOURS FÉRIÉS: FERMÉ

Installations et configurations importantes à faire après l’installation de linux.

Par MLMConseil Community / 19 mars 2018 /   Tags:  debian  installer_Linux  Linux  Open Source 

Dans ce cours nous allons savoir comment personnaliser la distribution linux Debian 8 (Jessie) que nous avons installé auparavant afin de l’adopter à nos besoins. Nous  parlerons également des configurations basiques et générales de Linux.

1- Outil de personnalisation (facultatif) 

L’outil de personnalisation (GNOME Tweak Tool ) est un outil très pratique pour accéder facilement à des paramètres cachés du GNOME il est donc indispensable si on souhaite personnaliser l’interface GNOME.

PS : nous n’allons modifier que ce qui est nécessaire pour la suite de nos cours, pour toutes autres modifications, nous vous laissons le plaisir de les découvrir !

Pour y accéder, on clique sur ‘Activités’ en haut-gauche de la page puis on le cherche à l’aide de la barre de recherche.

Image

Dans l’onglet Extensions, on active les deux extensions (Application menu, Windows list et Places status indicator ).

Dans l’onglet Bureau, on active les icônes sur le bureau.

Image

2- Le Terminal (Obligatoire)

Maintenant nous allons ajouter le Terminal aux favoris, vu que nous aurons beaucoup affaire à lui.

Pour cela, on cherche le mot "terminal" dans la barre de recherche, on clique dessus avec le bouton droite de la souris et on l'ajoute aux favoris.

Si vous ne savez pas ce que c’est un Terminal vous pouvez lire cet article d’Ubuntu : ==> Ici <==

Dans le monde de linux, le terminal est indispensable !

PS: 

Avec un utilisateur standard, il est impossible d’effectuer des modifications systèmes, seul l’utilisateur Root dispose des privilèges nécessaires, pour passer au Terminal d'un utilisateur Root à partir d’un utilisateur standard il suffit de taper : ‘ su ‘ dans un terminal, puis de taper le mot de passe de l’utilisateur Root.

Image
Image

3-  Modifier le GRUB (facultatif)

Nous avons vu dans nos cours précédents c’est quoi le GRUB et à quoi il sert, maintenant nous allons savoir comment modifier le menu GRUB afin de l’adopter à nos besoins.

PS : La modification du Grub est une tâche facultative qui nécessite d’avoir des privilèges root, elle n’est nécessaire que si vous avez installé deux systèmes d’exploitation sur une même machine et que vous voulez modifier le choix par défaut. Voir ce cours ==> Ici <==.

Dans le terminal Root, on tape la commande :

nano /etc/default/grub

PS :

Nano = un éditeur de texte pour les systèmes Unix et dérivés, initialement intégré dans la majorité des distributions Linux&Unix.

/etc/default/grub = le fichier contenant les configurations du GRUB.

Nous allons changer les deux paramètres :

GRUB_DEFAULT=0 vers GRUB_DEFAULT=2 : pour démarrer Windows par défaut au lieu de Linux.

GRUB8TIMOUT=10 : Pour attendre 10 secondes au lieu de 5 avant d’accéder au choix par défaut.

Ps : Dans notre menu du grub nous avons 3 choix numérotés à partir de 0 :

  • Debian GNU/Linux (0)

  • Options avancées pour Debian GNU/Linux (1)

  • Windows 7 (loader) (2)

Et ça explique pourquoi nous avons mis une valeur de 2 à la place de 0 dans GRUB_DEFAULT.

  • Pour sauvegarder les modifications on tape sur : Ctrl+O puis Entrer

  • Pour quitter l’éditeur de texte on tape sur : Ctrl+X

  • Pour appliquer les changements  on écrit la commande : update-grub

On redémarre pour visualiser les changements.

Comme nous pouvons le voir, Windows est maintenant le choix par défaut et le délai d’attente est de 10 secondes, donc on a 10 secondes pour sélectionner Debian Gnu/Linux si non le Grub démarrera Windows.

Image
Image
Image

4-  Modification et mise à jour de la Source.list (obligatoire)

Avant de passer à la modification de la source.list, parlons un peu d’elle et de son utilité.

Contrairement à Windows, linux dispose de plusieurs méthodes pour installer un paquet (logiciel), PS : sous linux vous aurez plus affaire au mot « paquet » que « logiciel ». Parmi ces méthodes on trouve l’APT (Advanced Packaging Tool).

C’est quoi APT ?

APT est une collection d'outils permettant de gérer les logiciels installés sur une machine de façon relativement simple et complète. C'est un système de gestion de paquet robuste et élégant, qui a longtemps fait la fierté de Debian, au lieu de télécharger un paquet et l’installer manuellement, une opération qui précède généralement des problèmes de dépendance dans le cas où le paquet téléchargé dépend d’autres paquets qui doivent être téléchargés et installés manuellement à leurs tours, il est plus pratique de les installer directement par l’APT.

Pour que l’APT télécharge et installe les paquets il est indispensable pour lui qu’il sache où les récupérer. En général, ils se trouvent sur des serveurs appelés dépôts. Il est donc nécessaire d’indiquer de quel dépôt l’APT doit récupérer la liste de paquets et c’est là que le fichier Source.list entre en action, c’est dans le fichier Source.list qu’on doit indiquer ces informations. Il est donc indispensable que la Source.list soit à jour.

Pour connaitre plus sur l’APT vous pouvez visiter ce site : ==>Ici<==

Pour s’assurer que les dépôts disponibles dans la source.list sont à jour, nous allons générer une nouvelle source liste à partir de ce site ==> ici <==  en choisissant la version de notre Debian « Oldstable (Jessie) » et en cliquant sur Generate, nous pouvons aussi choisir d’autres dépôts externes que nous mettrons également dans notre source.list, dans notre cas nous n'allons pas le faire pour ne pas vous compliquer les choses.

Nous aurons donc ces 5 lignes dont la première est simplement un commentaire.

###### Debian Main Repos
deb http://deb.debian.org/debian/ oldstable main contrib non-free
deb-src http://deb.debian.org/debian/ oldstable main contrib non-free
deb http://deb.debian.org/debian-security oldstable/updates main
deb-src http://deb.debian.org/debian-security oldstable/updates main

Maintenant, nous allons simplement remplacer ces 5 lignes dans le fichier Source.list. 

Pour y parvenir :

Nous allons faire une copie de la source.list original avec la commande :

cp /etc/apt/source.list /etc/apt/source.list.original

cp est la commande qui permet de copier les fichiers/dossiers sous Linux.

Puis on remplace le contenu de source.list par les lignes que nous avons généré :

nano /etc/apt/source.list

On colle les 5 lignes et on sauvegarde.

Maintenant, nous allons mettre à jour la source.list avec l'une des 3 commandes :

apt-get update ou apt update ou aptitude update

Pour connaitre la différence entre les trois commandes, visitez ce site ==> Ici <==

Nous concernant, nous allons utiliser la commande apt update !

Vous pouvez aussi faire un upgrade pour toute la distribution avec la commande apt-get dist-upgrade.

Image
Image

5-  Modification du fichier bashrc  (recommandé)

Qu'est-ce que le fichier .bashrc ?

Le fichier bashrc est un script shell qui est exécuté chaque fois qu'un utilisateur ouvre un nouveau shell (Terminal). Le fichier bashrc est donc un bon endroit pour exécuter les commandes que vous voulez exécuter chaque fois que vous ouvrez un shell.

Nous allons profiter de ce fichier bashrc pour personnaliser l’affichage ainsi que quelques options afin de faciliter l’utilisation du Shell (Terminal).

Pour y parvenir, nous allons ajouter quelques lignes à la fin du fichier (.bashrc).

PS : Chaque utilisateur a son propre fichier .bashrc, le fichier que nous allons modifier est celui de l’utilisateur Root car c’est à lui que nous aurons affaire le plus.

Ouvrez le fichier avec la commande :

nano /root/.bashrc

Et ajoutez ces lignes en bas du fichier puis sauvegardez.

force_color_prompt=yes
if [ -n "$force_color_prompt" ]; then
    if [ -x /usr/bin/tput ] && tput setaf 1 >&/dev/null; then
color_prompt=yes
    else
color_prompt=
    fi
fi
if [ "$color_prompt" = yes ]; then
    PS1='${debian_chroot:+($debian_chroot)}\[\033[01;31m\]\u@\h\[\033[00m\]:\[\033[01;34m\]\w\[\033[00m\]\$ '
else
    PS1='${debian_chroot:+($debian_chroot)}\u@\h:\w\$ '
fi
unset color_prompt force_color_prompt
if [ -x /usr/bin/dircolors ]; then
    test -r ~/.dircolors && eval "$(dircolors -b ~/.dircolors)" || eval "$(dircolors -b)"
    alias ls='ls --color=auto'
fi
alias ll='ls -l'
if [ -f ~/.bash_aliases ]; then
    . ~/.bash_aliases
fi
if ! shopt -oq posix; then
  if [ -f /usr/share/bash-completion/bash_completion ]; then
    . /usr/share/bash-completion/bash_completion
  elif [ -f /etc/bash_completion ]; then
    . /etc/bash_completion
  fi
fi

Lancez la commande source /root/.bashrc pour appliquer les changements et charger le nouveau fichier bashrc.

Image
Image

6-  Installation de Firefox (recommandé)

Sans doute, l’installation d’un navigateur internet est très essentielle si on n’en dispose pas.  Avec le gestionnaire des paquets APT l’installation des logiciels est désormais très facile, pour installer Firefox il suffit de taper la commande :

apt-get install firefox-esr

PS:

Si vous ne connaissez pas le nom exact du paquet, écrivez simplement les deux ou trois première lettres puis tapez sur le bouton TAB du clavier et il sera complété automatiquement.

Image

7-  Installer les additions client - VirutalBox - (fortement recommandé)

Nous avons vu dans nos cours précédents comment mettre en place une machine virtuelle et comment installer Debian sur une machine virtuelle, une fois le système d'exploitation installé dans VirtualBox, il est recommandé d'installer les additions client.

Les additions client sont des pilotes à installer dans la machine virtuelle qui améliorent le fonctionnement :

  • Affichage graphique plus rapide.

  • Partage du presse-papier.

  • Répertoires partagés entre machine virtuelle et machine réelle.

  • Glissez les fichiers de la machine réelle (hôte) vers la machine virtuelle ... ETC

Pour y parvenir, on doit insérer d’image CD des additions initialement disponible dans VirtualBox, en haut de la fenêtre cliquez sur « Périphériques » puis sur « insérer l’image CD des additions Invités dans le lecteur optique virtuel ».

Pour vérifier que le disque est bien inséré, on écrit la commande :

ls /media/cdrom

Si le disque est inséré on aura un résultat semblable à l’image à côté, sinon on n’aura rien du tout !

Image
Image

Maintenant nous allons créer un nouveau dossier vers lequel nous copierons l’image CD des additions.
 

  • mkdir additions (pour crée un dossier nommé additions).

  • cp –r /media/cdrom/. additions/ (pour copier le contenu de l’image CD vers le dossier additions).

  • cd additions ( pour accéder au dossier additions )
     

  • ls ( pour afficher le contenu du dossier additions )

Si vous n’avez fait aucune erreur, vous aurez un résultat semblable à l’image à côté.

Image

Maintenant on doit installer quelques dépendances avant de lancer l’installation des additions, tapez simplement la commande :

apt-get install build-essential linux-headers-$(uname -r) dkms

On vous demandera si vous souhaitez continuer l’installation mettez simplement un « o » pour Oui, puis tapez « Entrer ».

Image

Après avoir installé les dépendances, nous pouvons lancer l’installation des additions en lançant le fichier VBoxLinuxAdditions.run avec la commande :

./VBoxLinuxAdditions.run

PS: Assurez-vous que vous êtes dans le dossier « additions ».

Quand l’installation des additions se termine, on vous demandera de redémarrer votre machine virtuelle pour que les changements prennent effet.
Tapez la commande reboot pour redémarrer ou faite le graphiquement !

Image

Après avoir redémarré la machine, on remarquera que la taille de l’écran de la machine virtuelle est devenue plus grande, ça veut dire que les additions ont été bien installés, maintenant vous pouvez partager le presse papier et activer l’option Glisser-Déposer en mettant les deux options sur « Bidirectionnel » dans l’onglet « Périphériques » en haut de la fenêtre de VirtualBox.

Pour bien maitriser le logiciel VirtualBox, il est recommandé de lire le manuel utilisateur officiel de Oracle VirtualBox ==> Ici <==.

Odoo CMS - a big picture

Voilà, ça sera tout pour ce cours, nous avons négligé plusieurs configurations et installations graphiques, multimédia, accessoires … etc  nous nous sommes focaliser seulement sur ce qui est basique et nécessaire pour nos prochains cours !

Pour connaitre plus de configuration Debian, vous pouvez jeter un œil sur les cahiers du débutant   ==>Par ici <==


ESPACE "MLMConseil"

CREATE ACCOUNT

FORGOT YOUR DETAILS?

DEMANDEZ VOTRE DEVIS DÈS MAINTENANT !

Merci de Remplir ce formulaire avec le plus de détails possibles. Nous nous engageons à vous répondre dans les plus brefs délais !

HAUT